Ils ont créé un mélange supraconducteur à base de soufre, d’hydrogène et de carbone. Le seul problème, c’est que cela ne marche qu’à une pression de l’ordre de 2,6 millions de fois la pression atmosphérique.
Read More
Flux toutes les actualités – 01net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *