De très larges réseaux sociaux, dont Facebook et Twitter, mais aussi des plateformes de niche aux ascendants pro-Trump ont permis de planifier les émeutes survenues dans l’enceinte et aux alentours du Capitole américain.
Read More
Home Tech – actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *